Attaques provoquées / non provoquées et autres catégories

Attaques provoquées / non provoquées et autres catégories

Attaque de requin?

Une simple recherche sur Internet vous permettra de constater que les  “attaques” de requins continuent à être classées en provoquées et non provoquées. Wikipédia utilise également ce système sur sa page relative aux accidents avec les squales.

En fait, cette classification se base sur un rapport de Leonard P. Schultz datant de 1963. Schultz, classe les accidents en quatre catégories:

– Attaques non provoquées: attaques caractérisées par un requin qui entrerait en contact physique avec la victime ou son matériel.

– Attaques provoquées: attaques caractérisées par un requin qui aurait été attrapé, piégé, harponné ou provoqué d’une façon ou d’une autre.

– Attaques de bateau: attaque caractérisée par un requin qui, provoqué ou non, entre en contact physique avec une embarcation, un ski nautique ou tout autre équipement pouvant servir de bateau.

– Catastrophes aériennes et maritimes: attaque caractérisée par un requin qui, non provoqué, aurait mangé ou mutilé des victimes de telles catastrophes sans que l’on sache si la victime était décédée avant ou après l’attaque.

Force est de constater que cette classification reste utilisée malgré son caractère dépassé par les recherches en interaction et en accidentologie.

Je vous rappelle que tout accident avec un requin est forcément provoqué par une personne de façon consciente, inconsciente soit directement soit par un facteur extérieur (personne, activité ou autre).