Les recommandations qui suivent sont basées sur la recherche en cours réalisée par le SERC (centre SharkSchool™ aux Bahamas), en collaboration avec SAVN et GSAF. Nous vous invitons à consulter régulièrement cette page pour vérifier les nouveautés et les mises à jour (vous trouverez les recommandations de sauvetage en bas de page)

 requin-avec-plongeurs

Si une personne se sent mal à l’aise en présence d’un requin mais ne peut s’en éloigner, il est conseillé de suivre les recommandations suivantes :

 STOP – FAIRE FACE – GUIDER – BOUGER – BRANCHIES

STOP: Si un requin s’intéresse à vous, cessez toute activité (diminution du bruit), et si la profondeur vous le permet, mettez-vous debout. Sinon, adoptez une position verticale et ne bougez pas les jambes.

FAIRE FACE: faites toujours face au requin et accompagnez-le (pivotez) dans son mouvement.

GUIDER: Si un requin nage directement vers vous et se trouve à une distance à laquelle vous pouvez le toucher (sans que vous ayez à vous pencher vers lui), guidez-le en touchant son nez ou le sommet de sa tête.

POUSSER : Si une réponse plus ferme est nécessaire, vous pouvez repousser le requin mais ne pas le frapper.

BOUGER : Si le requin revient à plusieurs reprises et que vous vous sentez menacé, dirigez-vous vers lui. Les requins n’ont pas l’habitude de se faire approcher de la sorte. Une telle approche suggère au requin que vous êtes également un grand prédateur et suscitera chez lui la réaction appropriée : la retraite.
BRANCHIES : Lorsqu’un requin tente de blesser ou d’en tuer un autre, il « vise » les branchies. Bien que les requins ne connaissent pas les êtres humains, la réponse à un léger coup dans les branchies déclenchera la retraite du requin qui se sentira tout aussi menacé que s’il avait à faire à l’un de ses pairs. La simple pression de l’eau par le mouvement de la main près des branchies suffit déjà à le faire partir.

 

interaction-requin2RECOMMANDATIONS GENERALES

– Ne jamais toucher, acculer ou harceler un requin.

Raison: Le requin peut se sentir stressé ou menacé et adopter un comportement de défense.

– Ne jamais nager entre des brise-lames.

Raison: Les requins apprécient les eaux riches en oxygène mais la mauvaise visibilité, le peu de profondeur et la présence humaine (objet inconnu) peuvent stresser l’animal.

– Evitez de nager ou de vous baigner à proximité des bancs de sable.

Raison: Toute structure naturelle attire la faune marine. En plus des poissons qui « patrouillent », ces structures attirent les requins pour les même raisons. Les requins ne seront pas surpris facilement pour autant que la visibilité soit bonne. Mais le peu de profondeur et le fond sablonneux réduisent souvent la visibilité autour des bancs. Les requins ont tendance à chasser dans ces eaux et peuvent méprendre une personne pour un compétiteur potentiel.

– Evitez de nager là où il y a trop de reflets.

Raison: Il est difficile d’apercevoir un requin sous la surface lorsque l’on a le soleil en face (ceci vaut également pour les sauveteurs). De plus, les requins qui désirent s’approcher le font souvent avec le soleil dans le dos pour avoir un avantage.

– Evitez de nager la nuit.

Raison: Il est évident que certaines espèces de requins se rapprochent des côtes en soirée ou pendant la nuit. Bien que leur acuité visuelle soit performante au crépuscule (aube, coucher de soleil), les requins se baseront davantage sur l’audition lorsque l’obscurité est complète (pas de lune). Il se peut qu’ils s’approchent très près ou percutent une personne.

– Evitez les eaux troubles.

Raison: Certaines espèces préfèrent chasser en eaux troubles. Elles se basent sur l’ouïe et peuvent, par conséquent, réaliser bien tard la présence d’un être humain ce qui pourrait générer à une situation et un comportement de stress chez l’animal.

– Ne jamais nager vers / près / dans des embouchures de rivière.

Raison: Le plancton d’eau douce meurt en eau salée ou saumâtre, offrant ainsi une source de nourriture abondante aux poissons et aux espèces adaptées aux eaux troubles. Les embouchures de rivières charrient également les cadavres d’animaux. Cette diversité de nourriture et les poissons qui s’en nourrissent attirent les requins. La mauvaise visibilité et l’abondance de stimuli peuvent exciter les requins. Ces derniers ont tendance à se sentir plus facilement menacés et à se défendre.

– Faites attention en traversant des canaux entre des bancs de sable.

Raison: Ce sont des endroits de prédilection pour les requins. Les courants, plus forts dans ces zones, obligent les nageurs à fournir un effort accru et a générer davantage de bruit pouvant attirer les requins.

– Evitez les quais et les jetées.

Raison: Les bateaux y jettent la nourriture par-dessus bord ce qui attire une grande variété de poissons. Le son généré dans ces zones est également intriguant pour les requins. De plus, les requins aiment patrouiller le long de structures mais peuvent être stressés plus facilement par la présence d’une personne car ses voies d’échappatoire sont réduites.

– Evitez de nager ou de vous baigner à contre-courant de pontons où l’on pratique la pêche.

Raison: Les poissons pêchés libèrent des hormones et des fluides corporels qui seront emportés par le courant. Les requins pourraient remonter le courant en suivant le sillage olfactif pour en trouver la source. Même si les humains ont une odeur que les requins ne connaissent pas, les bruits qu’ils génèrent ressemblent à ceux d’une proie en détresse qu’ils pourraient vouloir vérifier.

– Evitez de nager à proximité de tombants.

Raison: ces zones se caractérisent par des courants plus importants, une moins bonne visibilité et l’accumulation d’organismes. La topographie, le courant et / ou les vagues pourraient stresser les requins et conduire à des situations potentiellement dangereuses.

– Evitez de nager à proximité de piliers.

Raison: Les structures attirent une multitude d’organismes pour de nombreuses raisons. Elles emprisonnent également la nourriture dans des tourbillons (à l’arrière des piliers) qui attirent de plus gros poissons et les requins.

– Evitez les zones où des dauphins sautent.

Raison: ce comportement est synonyme de chasse. Les dauphins et les requins chassent les mêmes proies.

– Evitez de nager à proximité d’oiseaux qui plongent.

Raison: Les oiseaux qui plongent indiquent la présence de poissons sous la surface. Il est fort probable que des requins soient également présents.

– Soyez attentifs au comportement des animaux à proximité.

Raison: un changement de comportement indique la présence de requins. Les animaux peuvent devenir plus anxieux, chercher refuge ou disparaître. Si vous remarquez ce genre de comportement, réduisez ou cessez tout mouvement (bruit) et regardez autour de vous.

– Ne chassez pas les poissons qui se trouvent près de vous.

Raison: les mouvements exagérés produits par les poisons pour vous éviter créent des sons qui attirent les requins. Un requin qui s’approche pourrait considérer la personne comme un concurrent. Un requin pourrait également associer la personne aux sons produits et décider d’examiner la personne de plus près.

– Lorsque les poissons commencent à se rapprocher de vous, sortez de l’eau.

Raison: les poissons cherchent un abri car ils sentent la présence d’un prédateur dans les parages. Etant donné que la personne bouge, les poissons doivent se déplacer en conséquence, créant ainsi des sons qui attirent le requin.

– Si la surface de l’eau commence à “bouillonner”, sortez de l’eau.

Raison: des prédateurs, dont des requins, sont en phase de chasse.

peche-au-harpon– N’attachez jamais du poisson à votre ceinture si vous pratiquez la chasse sous-marine.

Raison: le requin, attiré par cette activité, cherchera à s’approprier la proie.

– Soyez attentif à votre entourage lorsque vous enlevez un poisson de votre harpon.

Raison: les poissons en détresse ou mourants attirent énormément les requins. Soyez vigilants et regardez toujours derrière vous.

– Changez régulièrement de site lorsque vous chassez.

Raison: les fluides corporels et les hormones relâchés par les poissons morts ou qui se débattent sont emportés par les courants et attirent les requins. L’odeur et les sons produits par l’être humain attiseront la curiosité du requin.

– Ne jamais défendre votre prise face à un requin.

Raison: le requin interprètera cette attitude comme de la compétition et se battra pour le poisson.

– Ne surfez pas à proximité de concentration d’otaries.

Raison: Bien que le requin ne confonde pas un surfeur avec une otarie, il peut être attiré par cet objet qu’il ne connait pas, poussé par la curiosité.

– Ne surfez pas en eaux troubles.

Raison: la mauvaise visibilité réduit la capacité du requin à remarquer la présence d’un surfeur. Dans ce cas, le requin peut être attiré et suivre le son du pagayage avant le contact visuel.

– Arrêtez tout mouvement sur votre planche lorsque vous voyez un requin.

Raison: Chaque mouvement crée un son qui peut attiser la curiosité du requin. La meilleure solution est de vous mettre à l’eau, garder une position verticale en vous maintenant attaché à la planche. Vous réduirez ainsi les sons qui attirent le requin. Si vous restez assis sur votre planche, vous essaierez de vous maintenir en équilibre et générerez davantage de sons (vaguelettes et compensation avec les mains et les jambes).

– Quittez la zone de surf si un requin reste dans les parages.

Raison: Tomber, pagayer ou simplement rester assis sur votre planche crée des sons qui attirent les requins.

 

 grand-blanc-mainRECOMMANDATIONS DE SAUVETAGE

– Occupez-vous d’abord du requin et ensuite de la victime (*).

Raison: Toute tentative d’intervention auprès de la victime peut augmenter la curiosité du requin et déclencher une nouvelle réaction de sa part. La première responsabilité du sauveteur est de sécuriser la situation.

(*) Il est possible qu’une victime se noie et ait besoin d’une aide immédiate. La grande majorité des morsures est superficielle et cette situation représente une exception. Néanmoins, si ce cas exceptionnel devait se présenter, le sauveteur devra secourir la victime tout en gérant le requin.

– Ne jamais déplacer une victime lorsqu’un requin s’approche.

Raison: Gardez toujours à l’esprit que le requin est encore intéressé par la victime. Le déplacement de la personne, alors que le requin s’approche, pourrait renouveler son intérêt et déclencher une éventuelle « réponse d’appropriation ». Tout déplacement de la victime ne devrait se faire que lorsque le requin s’éloigne du tandem sauveteur/victime ou du moins lorsque le requin se tient à une distance supérieure à quelques longueurs de son corps.

– Le sauveteur doit toujours se positionner entre le requin et la victime.

Raison: une telle position permet de gérer et repousser un requin de la victime au cas où il reviendrait (FAIRE FACE – GUIDER – REPOUSSER).

– Ne jamais déplacer une victime se trouvant à proximité d’un requin mais repousser le requin.

Raison: Si vous déplacez un objet (même inconnu) qui est à proximité d’un requin, vous pourriez déclencher une réaction de “chasse et appropriation” chez l’animal, malgré le fait que les requins ne chassent pas l’être humain. Par contre, modifier la situation entre un être humain et un requin peut changer la motivation de l’animal.

– Si un sauveteur ne peut porter une victime en lieu sûr (bateau, bord…) dès la première atteinte, il devra se positionner entre la victime et le requin afin de repousser ce dernier (FAIRE FACE – GUIDER REPOUSSER) et poursuivre son sauvetage par la suite.

Raison: Si vous éloignez la victime, vous pourriez déclencher une réaction de “chasse et appropriation” chez l’animal, malgré le fait que les requins ne chassent pas l’être humain. Par contre, modifier la situation entre un être humain et un requin peut changer la motivation de l’animal.

 

Articles reliés:

Recherche sur les attaques de requins

ADORE-SANE ©

Protection des requins

Recommandations

Publications scientifiques sur les requins

 

Sharkschool – Centre de recherche et de formation sur le comportement des requins est leur interaction avec l’homme